Eaux florales et hydrolats

8,50/200 ml

Effacer

Issues de la distillation des plantes, la forme aqueuse entre en résonance avec notre corps constitué essentiellement d’eau. Les bienfaits de la plante, moins concentrés qu’une huile essentielle, sont utilisables par les enfants, les personnes âgées ou fragilisées et les femmes enceintes (sauf pour certaines plantes).

  • Eau florale d’achillée mille feuille : aide aux troubles de circulation du sang, au moment des cycles chez les femmes. Soulage l’acné juvénile et la digestion difficile. Est d’un bon soutien lors de l’adaptation à de nouvelles situations.
  • Eau florale de genévrier : purifie les peaux grasses, aide à éliminer la rétention d’eau, la peau d’orange et la cellulite. En soin, peut s’utiliser avec de l’argile. S’applique sur les zones rhumatismales. En cuisine avec des féculents, en sauce ou avec des choux, de la choucroute. Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.
  • Eau florale de géranium rosat : adoucit la peau acnéique et stimule la cicatrisation. Tonifie les peaux fatiguées. Bénéfique pour les problèmes de varices, les jambes lourdes et les hémorroïdes. En cuisine, parfait dans les cocktails, avec des plats exotiques ou en salade de fruit. C’est une aide pour soutenir le moral lors des périodes de transition et de déprimes saisonnières.
  • Hydrolat de laurier noble : à découvrir pour ses multiples vertus autant sur les maux physiques que psycho-émotionnels. Aide pour rééquilibrer le mental et l’émotionnel, et pour développer le courage pour s’exprimer et s’affirmer. S’utilise en bain de bouche pour les irritations et la sensibilité des gencives. En cuisine traditionnelle, parfume et aide à la digestion.
  • Hydrolat de noisetier : soulage les jambes lourdes, aide lors des problèmes de réveil nocturne. Action sur tous types de peau en luttant contre le vieillissement.
  • Eau florale de sauge sclarée : efficace lors des bouffées de chaleur et moments d’inconfort et d’humeur lors de la ménopause. Aide lors des lunes. A un côté euphorisant qui aide à relativiser lors des changements ou périodes lourdes à vivre.
  • Eau florale de bleuet : très connue pour les irritations et la fatigue des yeux, cette eau est aussi précieuse pour les peaux sèches et dévitalisées. Soulage les irritations de la peau.
  • Hydrolat de basilic : agit sur les troubles passagers (stress et digestion, nausées, allergies respiratoires). Favorise la lactation. En cuisine, pour aromatiser les plats d’hiver, avec une salade de fruits rouges ou en boisson.
  • Eau floral de calendula : en soin, apaise la peau des irritations et démangeaisons, stimule la cicatrisation. Pour les troubles passagers : régulateur féminin au moment des lunes (une semaine avant), aide à éliminer les toxines. Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.
  • Eau florale de camomille romaine : en soin, adoucit les peaux irritées et sèches, nettoie les peaux avec de l’acné, se met aussi dans l’eau du bain. Pour les troubles passagers : troubles digestifs, douleurs articulaires. C’est aussi la plante pour bébé : eau du bain, en vaporisation dans la chambre, sur les lingettes, lors des coliques du nourrisson, pour les douleurs dentaires des jeunes enfants.
  • Hydrolat de fenouil : favorise la production de lait maternel. Pour les troubles passagers : digestion difficile avec ballonnements et éructations, ouvre l’appétit et aide à digérer les aliments gras.
  • Hydrolat de mélisse : en soin, soulage la peau sèche et les démangeaisons ; en lotion matin et soir, agit sur l’acné. Pour les troubles passagers : troubles liés au cycle de la femme à toutes périodes, nausées liées à la grossesse, troubles digestifs.
  • Hydrolat de menthe poliot : tonifiant, c’est une aide à la circulation du sang et pour les troubles digestifs. Soulage les démangeaisons de la peau.
  • Eau florale de monarde : une des plantes amérindienne à large spectre. S’utilise en cas d’infection et de problèmes fongiques. Tonique, à utiliser le matin. Elle est déconseillée lors des grossesses et des allaitements. 
  • Hydrolat d’ortie : riche en silice, zinc, fer, oligoéléments, l’ortie soulage les douleurs articulaires et rhumatismales. S’utilise pour une belle chevelure et les problèmes d’acné.
  • Eau florale de reine des près : en prévention des états grippaux. Plusieurs atouts : aide au sommeil, soulage la rétention d’eau et la cellulite. Vigilance pour les personnes allergiques à l’aspirine.
  • Hydrolat de romarin : tonique, il est une aide lors des fatigues passagères, à la concentration et la mémoire. Une action bénéfique sur le foie (cure au printemps). Aromatique les préparations à base de légumes et de fruits.
  • Hydrolat de shiso : considérée comme une plante médicinale puissante et aromatique, elle est sacrée en Asie. A large spectre, elle soulage les inflammations, douleurs et allergies et stimule les défenses immunitaire. En cuisine, son goût épicé relève les plats et allège les sauces grasses.
  • Hydrolat de verveine citronnée : en soin, tonifie la peau, raffermit les tissus (cellulite), en bain de bouche. Pour les troubles passagers : douleurs au moment des cycles des femmes. En cuisine : parfume les desserts, laitages et les salades de fruits. Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Eaux florales et hydrolats”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La commande en ligne est actuellement fermé. Commandez du samedi 08h00 au mercredi 17h00 pour un retrait le vendredi en magasin! Merci de votre compréhension!

La commande en ligne est actuellement fermé. Commandez du samedi 08h00 au mercredi 17h00 pour un retrait le vendredi en magasin! Merci de votre compréhension!
Fermer le bandeau
0