Sélectionner une page

GAEC de l’Aouda

Barbara Vinérier et Maxime Bajas

Tomme de pur brebis, fromage d’estive « Pé Descaous » et greuil.

« De la bergerie à l’estive… »

Passionné depuis plus de 15 ans par ce métier, Maxime s’installe en 2008 à Bedous, en hors cadre familial, grâce au GFAM (Groupement Foncier Agricole Mutuel) du Béarn. Barbara le rejoint comme associée au printemps 2016. Pour l’un, comme pour l’autre, ce travail et cette vie sont de vrais choix : assumés, partagés avec leurs 4 enfants, et appréciés au quotidien.

La ferme

De l’automne au printemps, Barbara et Maxime vivent et travaillent à 700m d’altitude, dans une zone dite ‘intermédiaire’. Leur bergerie auto-construite en bois surplombe la vallée d’Aspe, depuis les hauteurs de Bedous. C’est là que leurs 150 brebis agnellent dès le mois de décembre. Aux premiers rayons de soleil printanier, elles sortent pour pacager les 15 hectares de prairies naturelles autour de la maison. Puis courant juin, c’est l’heure de la transhumance vers la montagne de Banasse, à 1800m d’altitude, pour 3 mois de travail au grand air.

Barbara et Maxime sont convaincus de la viabilité des petites fermes, qui, tout en faisant vivre un troupeau et une famille, ont un impact minime sur l’environnement.

Les produits

Le fromage d’estive porte le label « Pé Descaous » qui garantit qu’il est fabriqué quotidiennement, au lait cru, dans une zone fréquentée par l’ours. Après le repos des brebis durant l’automne, dès janvier, la saison hivernale reprend : le lait est transformé en tommes, et le petit lait en greuil.

Tous les fromages sont affinés à la maison pendant 5 mois minimum.

Et pour les plus gourmands, Barbara prépare de la confiture et du caramel de lait de brebis !

 

0